Ginipic

Ginipic 1.2.1599.9181

Rechercher des photos gratuites sur Internet

Si vous cherchez constamment des nouvelles photos sur Internet, Ginipic va vous simplifier la vie. Lire la description complète

Les plus

  • Recherche de nombreux sites
  • Interface élégante
  • Possibilité de copier, partager, enregistrer les photos

Les moins

  • En anglais
  • Pas d'outils d'édition
  • Prévisualisation un peu pixellisée

Très bon
-

Si vous cherchez constamment des nouvelles photos sur Internet, Ginipic va vous simplifier la vie.

Ginipic est un petit outil très efficace qui explore le Web à la recherche de photos. Il se concentre essentiellement sur les moteurs de recherche comme Google et Yahoo! et les services de partage de photos tels que Flickr, Picasa ou deviantART. Vous pouvez d'ailleurs configurer votre recherche en cochant ou décochant les sites que vous voulez parcourir.

Vous n'avez ensuite qu'à taper les mots clés qui vous intéressent et cliquer sur "entrer". Après une courte recherche, Ginipic affiche toutes les images trouvées sous forme de vignettes. Aussi facile que Google.

Grâce à une interface agréable, vous pouvez cliquer sur chacune des images et Ginipic ouvre alors une fenêtre élégante qui affiche la photo. En passant le curseur dessus, toutes les informations relatives au cliché s'affichent (poids, titre, type de fichier, dimension et URL).

Des boutons bien pensés vous permettent de copier, partager, sauvegarder ou afficher la photo dans sa page web d'origine. Vous pouvez même directement l'installer comme fond d'écran, bien que le résultat soit souvent très pixellisé.

Ginipic est un outil de recherche de photos simple et gratuit qui parcourt le contenu de nombreux sites internet. Plus joli et mieux pensé que Google Images.

Ginipic

Télécharger

Ginipic 1.2.1599.9181

— Avis utilisateurs — sur Ginipic

  • casabim

    par casabim

    "Simple efficace"

    Facilité de mise en œuvre. Bonne recherche. Qualité des images parfois insatisfaisante Belle production Dommage de ne pa... Plus.

    posté le 14 février 2011